Nos matériaux

Description de nos matériaux et leur entretien

 

Depuis sa création Cœur de Mithril a toujours eu pour vocation de vous proposer des équipements d’exception. Nous considérons comme fondamental que nos produits soient à la fois fonctionnels, authentiques, résistants à l’épreuve du temps et irréprochables d’un point de vue esthétique. Le choix des matériaux avec lesquels nous travaillons donc est un point crucial pour satisfaire à nos exigences de qualité. Pour vous permettre de faire votre choix en toute sérénité nous vous proposons ici un résumé des caractéristiques techniques ainsi que des modalités d’entretien et de stockage des matériaux que nous utilisons pour la confection de nos produits.

 

Textiles

 

Différents matériaux sont mis à profit pour la confection de notre ligne de vêtements. Chaque tissu est différent et fonction de son usage vous pourrez vous adapter aux conditions météorologiques variant selon les saisons afin de pouvoir profiter de votre passion été comme hiver. Notre ligne de vêtements et certains accessoires sont fabriqués à partir de matériaux différents : Le coton, le cuir, la laine, suedine…

 

Le COTON : Ce matériau est de loin la fibre naturelle la plus utilisée dans l'industrie textile notamment pour la résistance de ses fibres. Il ne s'étire et ne se déchire pas facilement lui conférant une grande résistance à la chaleur et au lavage. Les vêtements en coton ont donc une durée de vie particulièrement longue, malgré une utilisation et des nettoyage fréquents. Il est principalement utilisé dans la fabrication de chemise, blouses et sous-vêtements en contact direct avec la peau mais aussi dans la confection des pantalons et autres vêtements de seconde couche. L’évolution des techniques de l’industrie textile nous permet d’avoir à notre disposition des cotons de composition différentes fonction des utilisations que nous souhaitons lui donner.

 

  • Coton Léger (50% coton / 50% polyester)

La première couche qui se trouve tout contre la peau doit être constituée de coton léger. Les vêtements en Coton Léger sont agréables à porter en toute saison : en été, ils permettent une bonne circulation de l'air et en hiver, ils assurent une bonne isolation et une protection efficace contre le froid. Les microfibres ne prennent pas l’humidité et donnent une finition douce au tissu.

  • Grammage : 120 à 150 grammes au mètre2 (0,26 à 0,33 livres au mètre2).
  • Fil magnifique et doux, trame lisse et soyeuse, mailles nettes.
  • Les micro fibres utilisés pour la confection de ce tissu sont plus fines que la soie, ne prennent pas l’humidité et offrent une finition d’une douceur incomparable.
  • Excellente stabilité et haute résistance.
  • Fibre multi-saison adaptée à un usage en été comme en hiver.
  • Parfaitement adapté pour le lavable en machine.
  • Disponible pour les enfants et les adultes.

 

Consignes d’entretien du Coton Léger :

  • Les teintures utilisées sur nos vêtements sont fixées et ne devraient pas déteindre. Néanmoins afin d’éviter tout risque nous vous suggérons d’effectuer le premier lavage de votre vêtement seul afin d’éviter tout risque.
  • Avant de procéder au lavage, retirer tout les accessoires attachés au vêtement.
  • Lavage en machine cycle délicat 40°
  • Peut être séché au sèche-linge.

 

  • Poly-Coton (85% coton – 15% polyester)

En tant que deuxième couche, il est nécessaire d’utiliser une toile robuste qui soit à la fois résistante et respirante. Le Poly-Coton et son motif de tissage "plus robuste" ressemble beaucoup au tissu en toile ordinaire, mais il est fabriqué avec des fibres de coton plus fines. Sa grande résistance à l’effort en fait un tissu particulièrement adapté pour les vêtements de combats comme les gambisons ou les tabards qui sont soumis à de nombreux facteurs de stress (frottements, étirements, abrasion, etc…).

  • Grammage : 170 à 190 grammes au mètre2 (0,37 à 0,42 livres au mètre2).
  • Très haute résistance à l’abrasion (équivalent à de la toile de Jean Denim).
  • Sèche vite et se froisse difficilement.
  • Plus déperlant que le coton face à l’eau.
  • Fibre multi-saison adaptée à un usage en été comme en hiver.
  • Parfaitement adapté pour le lavable en machine.
  • Disponible pour les enfants et les adultes.

 

Consignes d’entretien du Poly-Coton :

  • Les teintures utilisées sur nos vêtements sont fixées et ne devraient pas déteindre. Néanmoins afin d’éviter tout risque nous vous suggérons d’effectuer le premier lavage de votre vêtement seul afin d’éviter tout risque.
  • Avant de procéder au lavage, retirer tout les accessoires attachés au vêtement.
  • Lavage en machine cycle délicat 40°
  • Peut être séché au sèche-linge.

 

  • Coton-Canvas (variable 85% à 100% coton – 0% à 15% polyester)

Conseillé pour les vêtements d’apparat, le Coton-Canvas dispose d’un motif de tissage texturé qui lui confère une apparence rustique. Cette particularité est particulièrement intéressante pour la confection de vêtements utilisés dans le cadre de reconstitution historique car elle offre un aspect moins « parfait » et donc bien plus authentique.

  • Grammage : 250 à 350 grammes au mètre2 (0,55 à 0,77 livres au mètre2).
  • Motif de tissage authentique.
  • Texturé et rustique.
  • Disponible pour les enfants et les adultes.

 

Consignes d’entretien du Coton-Canvas :

  • Les teintures utilisées sur nos vêtements sont fixées et ne devraient pas déteindre. Néanmoins afin d’éviter tout risque nous vous suggérons d’effectuer le premier lavage de votre vêtement seul afin d’éviter tout risque.
  • Avant de procéder au lavage, retirer tout les accessoires attachés au vêtement.
  • Lavage en machine cycle délicat 40°
  • Peut être séché au sèche-linge.

 

La LAINE : La laine de mouton que nous utilisons pour confectionner nos vêtements est particulièrement appréciée pour ses caractéristiques exceptionnelles qui permettent de se protéger du froid et des variations climatiques. La laine a la capacité d’emprisonner dans ses fibres l’air réchauffé par le corps. La laine est une fibre particulièrement adaptée par temps pluvieux. En général, les vêtements humides entraînent une perte de chaleur jusqu’à 25 % plus rapides que ceux en laine qui peuvent absorber jusqu’à 35% de leur poids en eau et rester sec au toucher. Lorsque vous passez d’un environnement chaud à un environnement froid, la laine continuera de diffuser la chaleur accumulée de manière lente et régulière. Enfin, autre point fort de la laine, elle ne retient pas les odeurs et sera plus simple à entretenir et à nettoyer que d’autres textiles qui demandent plus d’eau et de lessive.

  • Grammage : 375 à 425 grammes au mètre2 (0,83 à 0,94 livres au mètre2).
  • Excellente protection thermique contre le froid.
  • Adaptée pour les temps humides et pluvieux.
  • Ne retient pas les odeurs.
  • Esthétique authentique.

 

Consignes d’entretien de la laine :

  • Avant de procéder au lavage, retirer tout les accessoires attachés au vêtement.
  • Lavage à la main avec une eau à 40°
  • Ne PAS sécher au sèche-linge.
  • Procéder à un séchage à plat sur une serviette éponge propre et sèche.
  • Ne pas faire sécher au soleil, la laine risque de mal supporter une température trop élevée et de se déformer.

 

Le REMBOURRAGE POLYESTER : Le polyester est une fibre synthétique qui représente plus de 70% des fibres synthétiques utilisées dans l'industrie textile. Son pouvoir absorbant très faible fait de cette fibre la reine pour les textiles destinés aux sportifs car elle permet d'évacuer facilement la transpiration. Cette caractéristique ainsi que le fait qu’il soit non allergène nous a convaincu pour utiliser aussi le Polyester comme matériau de rembourrage pour nos Gambisons. De plus à densité égale le Polyester est plus léger que les autres types de rembourrages.

  • Grammage : 450 grammes au mètre2 (1 livre au mètre2).
  • Non allergène.
  • Léger.
  • Évacue la transpiration.

 

Peaux

 

La SUEDINE : Ce matériau a un aspect velouté qui rappelle la texture du daim. Cet effet peau de pêche procure un tissu doux et agréable toucher. La Suédine est souple et facile à travailler ce qui permet de l’utiliser en association avec d’autres matériaux.

  • Matériau doux et velouté, très agréable au toucher.
  • Facile d’entretien.
  • Esthétique authentique.

 

Consignes d’entretien de la Suédine :

  • Pour redonner une belle apparence à votre pièce de Suédine, Saupoudrez de talc la et laissez poser 12h avant de retirer délicatement à la brosse.
  • Pour enlever une tache utiliser une gomme spéciale nubuck et frotter délicatement.
  • Si un lavage est nécessaire procéder à la main avec une eau à 40°
  • Ne PAS sécher au sèche-linge.
  • Procéder à un séchage à l’air libre.

  

Le CUIR : Le cuir est un cadeau de la nature. C'est un produit naturel durable, flexible, robuste, isolant et décoratif. Le cuir est tout simplement un matériau qui est préparé à base de la peau d’un animal. Généralement, c’est la peau de grands mammifères tels que les bœufs et les porcs, qui est utilisée pour fabriquer le cuir. Le tannage est l'opération qui consiste à transformer la peau en cuir grâce à des tanins, substances de différentes natures qui permettent de passer d’une peau putrescible, sensible à l’eau chaude et très hydratée à une matière imputrescible, résistante à l’eau chaude et peu hydratée.

 

  • Cuir tanné végétal

Le tannage végétal permet d'obtenir un cuir plus rigide et résistant, il permet notamment le travail du repoussage du cuir (sculpture du cuir en bas relief). Le Cuir tanné végétal est un matériau « vivant » qui s’use moins vite, résiste bien aux déchirures et à la perforation. Il est donc parfait pour la confection des armures et des accessoires rigides et garanti une finition noble et authentique. Une caractéristique spécifique aux tanins végétaux est qu’ils s’oxydent naturellement sous l’effet de la lumière. Ainsi les cuirs, comme un bon vin qui se bonifie au fil du temps, se patinent de manière naturelle offrant à chaque peau un rendu et une personnalité unique.

  • Rigide et résistant.
  • Adapté au repoussage du cuir.
  • Esthétique authentique, noble et unique.
  • Se patine et se bonifie avec le temps.

 

Consignes d’entretien du Cuir tanné végétal :

  • Avant de procéder au stockage, bien laver au savon doux et rincer à l’eau les pièces sales. Assurez vous de bien laisser sécher avant d’entreposer votre pièce de cuir.
  • Stocker dans un endroit sec et ventilé.
  • Il est important de toujours stocker avec les sangles attachées pour permettre aux différentes pièces constituant l’armure de conserver leurs formes.
  • Nourrir le cuir au besoin s’il est sec, rigide ou qu’il commence à craquer. Utiliser de l’huile de pied de bœuf et de la graisse protectrice.
  • Attention : le cuir peut déteindre lors des premiers usages. Vous pouvez frotter l’intérieur de vos pièces à l’aide d’un chiffon humide pour enlever l’excédent de teinture ainsi que d’éventuelles poussières résiduelles. Nous vous conseillons de porter des vêtements foncés lors des premières utilisations.

 

  • Cuir tanné bouilli végétal

Le cuir bouilli est un matériau largement utilisé au cours de l’histoire. Au XVIe siècle, ce procédé permettait d’obtenir un cuir résistant aux flèches. Dans l’histoire, le cuir bouilli a été utilisé pour la réalisation de nombreux objets, civils et à usage militaire. Aujourd’hui, Cœur de Mithril a développé sa propre technique pour reconstituer cette formule rendant le cuir imperméable et bien plus résistant.

  • Imperméable.
  • Plus rigide et résistant que le cuir non bouilli.
  • Adapté au repoussage du cuir.
  • Esthétique authentique, noble et unique.

 

Consignes d’entretien du Cuir tanné bouilli végétal :

  • Avant de procéder au stockage, bien laver au savon doux et rincer à l’eau les pièces sales. Assurez vous de bien laisser sécher avant d’entreposer votre pièce de cuir.
  • Stocker dans un endroit sec et ventilé.
  • Il est important de toujours stocker avec les sangles attachées pour permettre aux différentes pièces constituant l’armure de conserver leurs formes.
  • Nourrir le cuir au besoin s’il est sec, rigide ou qu’il commence à craquer. Utiliser de l’huile de pied de bœuf et de la graisse protectrice.

 

  • Cuir tanné minéral

Le tannage minéral permet d'obtenir un cuir plus mince et plus souple. Il est donc parfaitement adapté à la confection d’attaches, d’accessoires et de vêtements. Le Cuir tanné minéral est un matériau « vivant » qui respire. Il est idéal pour lutter contre la transpiration car il peut absorber une grande quantité d’eau qu’il dissipera ensuite. Le tannage minéral fixe mieux les couleurs et ne déteint pas. Enfin il est moins sensible à l’acidité et est par conséquent plus résistant aux taches et à l’eau.

  • Mince et souple.
  • Ne déteint pas.
  • Résistant aux taches et à l’eau.
  • Esthétique authentique et noble.

 

Consignes d’entretien du Cuir tanné minéral :

  • Avant de procéder au stockage, bien laver au savon doux et rincer à l’eau les pièces sales. Assurez vous de bien laisser sécher avant d’entreposer votre pièce de cuir.
  • Stocker dans un endroit sec et ventilé.
  • Nourrir le cuir au besoin s’il est sec, rigide ou qu’il commence à craquer. Utiliser de l’huile de pied de bœuf et de la graisse protectrice.

 

Les FOURRURES : La fourrure est la peau des animaux, garnie de ses poils. Elle est utilisée par les hommes depuis la préhistoire, avant l'invention de tout textile, comme protection contre le froid et les intempéries. Avec l’avancée des âges la fourrure est surtout devenue un signe de prestige ou objet de luxe. On distingue la fourrure véritable et la fourrure textile dite synthétique. Chez Cœur de Mithril nous avons toujours valorisé ce matériau et adapté son emploi en fonction de l’usage qu’auront nos produits.

 

  • Fourrure véritable

La fourrure véritable est une ressource naturelle, renouvelable et durable. La production de fourrure qu’elle soit issue d’élevage ou de la chasse est aujourd’hui strictement encadrée par des normes internationales. En la matière, la législation se concentre sur deux objectifs : l’homogénéisation des normes de piégeages et la protection des espèces en danger. Les fourrures qui ne sont pas issues d’élevages proviennent de chasses éthiques, dont les quotas permettent la régulation des espèces, ayant pour but ultime de protéger la nature. Il est aussi possible de recycler les anciens manteaux de fourrure pour récupérer des pièces tout à fait adaptées à l’usage ornemental sur les pièces d’armures. Prenez note que la fourrure véritable étant constitué de vrai poils d’animaux, celle-ci peut être allergène.

  • Matériau résistant et durable.
  • Utilisée principalement comme ornement sur les pièces d’armures.
  • Esthétique authentique, riche et unique.

 

Consignes d’entretien de la Fourrure véritable :

  • Stocker dans un endroit sec, ventilé et à l’abri de la lumière directe du soleil.
  • Laver au shampoing commun puis laisser sécher.
  • En cas de forte imprégnation à l’eau, séchez superficiellement la fourrure en la tamponnant à l’aide d’une serviette éponge. Ne tordez pas la fourrure comme vous le feriez avec une serpillière.
  • Une fois la fourrure sèche brosser doucement.
  • Pour redonner de la brillance à votre fourrure, frottez-la de temps à autre avec un tampon de velours.

  

  • Fourrure textile

On utilise de la fourrure synthétique principalement pour des raisons pratiques mais aussi économique. En effet la fourrure textile est encore plus résistante que la fourrure véritable, moins technique à travailler, et demande moins d’entretien. La fourrure textile est composée d'un fond de fibres maillées ou tissées, dont les extrémités libres forment les poils qui ne sont pas allergène. Au regard des ces qualités, Cœur de Mithril valorise principalement ce matériau pour la confection de vêtements. 

  • Matériau extrêmement résistant et durable.
  • Facile d’entretien.
  • Plus économique que la fourrure véritable.

 

Consignes d’entretien de la Fourrure textile

  • Peut être laver en machine en cycle délicat mais ne pas sécher au sèche linge.
  • Une fois la fourrure sèche brosser doucement.
  • Toujours prendre garde à tenir éloigné des sources de chaleur.

 

 

Métaux

 

  • L’acier inoxydable

Les qualités techniques de l’acier inoxydable sont incomparables avec du fer standard. Il ne rouille pas, est plus rigide à poids égal et au final ne nécessite aucun huilage ou entretien particulier. C’est donc sans hésitation que Cœur de Mithril a fait le choix de ce matériau pour la confection de ses pièces d’armure. Afin de vous proposer la meilleur qualité d’armure possible, nous utilisons des plaques du standard 304 (aussi appelé A2) d’une épaisseur d’environ 1mm (20 à 22 gauge) d’épaisseur ce qui est un parfait compromis entre solidité, réalisme mais surtout poids à porter pour l’utilisateur.

Consignes d’entretien de l’acier inoxydable :

  • Aucun si ce n’est qu’il est efficace d’utiliser un chiffon microfibre pour éliminer les traces de doigts ou de gras.

 

  • Le laiton

Le laiton est un métal non ferreux issu du mélange entre le zinc et le cuivre. Que cela soit dans le domaine de la papeterie, de l’industrie horlogère, de la robinetterie et de la tuyauterie, le laiton est un alliage fréquemment utilisée du fait des nombreux avantages qu’il offre. En effet, il dispose d’une certaine malléabilité qui peut être fortement exploitée pour la réalisation de petites pièces d’armure d’une belle couleur dorée. Il est également très apprécié en raison de sa résistance à la corrosion et sa facilité d’entretien. Ce sont des points forts non négligeables qui attestent le fait que le laiton soit le plus utilisé parmi les alliages de cuivre.

Consignes d’entretien du laiton :

  • Pour nettoyer et faire briller le laiton le plus simple est d’utiliser du savon.
  • Faites fondre du savon dans de l’eau très chaude. Attendez que celle-ci soit tiède. Pendant ce temps, mélangez régulièrement pour que ce soit homogène.
  • Ensuite, imbibez une peau de chamois de la préparation et astiquez vos pièces en laiton.
  • Rincez bien pour qu’il n’y ait pas de trace de savon, puis finissez en essuyant.

 

  • L’aluminium anodisé

L’aluminium, dont les ventes mondiales ne cessent de progresser depuis plus d’un siècle, possède de nombreuses propriétés : il est presque 3 fois plus léger que l’acier, très malléable, recyclable et résistant à la corrosion. De plus Il est facilement usinable et ductile en faisant un matériau adapté pour certaines pièces d’armure bien spécifiques. L’anodisation est un traitement de surface spécifique pour l’aluminium qui, par la création d'une couche artificielle d'oxyde ultra résistante au sein du métal, leur confère un aspect esthétique ainsi qu'une bonne protection.

Consignes d’entretien de l’aluminium anodisé :

  • Aucun.